Mirepoix est qualifiée de véritable joyau dans son écrin, beaucoup nous l’envie, mais comment faire pour arriver à protéger le patrimoine bâti et environnemental, l’embellir, améliorer le bien vivre, maintenir des services à la population de qualité, préserver la sécurité des citoyens, tout en dépensant moins ?

Monter un budget est un exercice compliqué qui demande rigueur et compétences, Pierre GARCIA, 1er adjoint en charge des finances, possède toutes ces qualités et je tiens à saluer son travail à mes côtés et à le remercier sincèrement. Associés à la réflexion, les adjoints, conseillers municipaux, agents ont fait en sorte de trouver des solutions pour diminuer les dépenses de fonctionnement.

La mutualisation de certains services avec la Communauté de Communes du Pays de Mirepoix, les mises en concurrence rigoureuse des fournisseurs et prestataires, l’encadrement strict des éditions papier par exemple ont permis de baisser le budget de fonctionnement de 11 %.

L’économie réalisée permet ainsi de protéger les administrés, déjà lourdement impactés, d’une augmentation des taux d’imposition pour la part communale et de continuer à aider les associations qui font la notoriété de notre cité.

Cette année encore nous retrouvons à la section d’investissement, l’entretien annuel de la voirie, la réfection de la façade ouest de la mairie revue par l’architecte des bâtiments de France, des travaux de mise aux normes, d’entretien courant de bâtiments, le parcours de santé, les résultats des études urbaine ou patrimoniale. La dépense la plus importante étant après, la réalisation des réseaux, la création du giratoire de Bellemayre qui devrait être terminé en fin d’année.

Comme je le précise chaque fois les opérations peuvent être modifiées en cours d’exercice en fonction des délais nécessaires aux démarches administratives (marchés publics, permis de construire, etc…) mais également en raison de dépenses imprévisibles qui pourraient modifier les prévisions budgétaires.

Compte tenu des programmes d’investissements d’un niveau élevé en 2018 nous nous efforçons de maîtriser le recours à l’emprunt en prévoyant un autofinancement, résultat de l’économie sur certaines dépenses.

Bien qu’ils subissent des baisses de dotations, la Communauté de Communes du Pays de Mirepoix, le Conseil Départemental de l’Ariège, la Région Occitanie et les services de l’Etat nous accordent leur confiance et nous apportent leur soutien financier. Je les remercie pour leur accompagnement.

Nous engageons Mirepoix sur des projets d’avenir à moyen et long terme notamment pour la rénovation du centre urbain, stationnement, couverts sans oublier le volet environnemental tel que : aménagement de liaisons douces, et suppression de l’utilisation de produits phytosanitaires chimiques sur les espaces publics.

Nous restons optimistes mais aussi vigilants dans l’utilisation des deniers publics.

 

Bien à vous,

Le Maire,

 

 

 

Nicole QUILLIEN



Δ Télécharger « Le budget primitif 2017 » en cliquant sur l’image :

Δ Télécharger « Le budget primitif 2016 » en cliquant sur le lien suivant :

Le Budget primitif 2016