Six ans se sont écoulés entre la décision du conseil communautaire de créer une nouvelle gendarmerie et la pose de la première pierre, qui a réuni le 14 février dernier tous les acteurs de ce projet dans le quartier de Bellemayre.

Le chantier de la gendarmerie

 

Sur le chantier détrempé et boueux, où les travaux de terrassement ont débuté il y a quelques jours, Marie LAJUS, préfète de l’Ariège, Henri NAYROU, président du Conseil Départemental, Jean-Jacques MICHAU, président de la communauté des communes du Pays de Mirepoix, Nicole QUILLIEN, maire et vice-présidente du Conseil Départemental, le colonel Dominique WANECQUE, commandant du groupement de gendarmerie de l’Ariège et le major Laurent BELLECOSTE, commandant de la brigade de Mirepoix, ont manipulé la truelle pour sceller la première pierre de ce projet tant attendu qui se concrétise enfin.

 

La préfète et le président de la CCPM jouent les maçons…
Le président du CD 09 et sa vice-présidente assurent la relève !

 

Impatience chez les élus, à l’image de Nicole QUILLIEN qui a remercié les élus du Pays de Mirepoix pour « leur unanimité et leur enthousiasme » au moment de la prise de compétence par la Communauté de communes, et bien entendu chez les gendarmes qui, depuis l’arrivée de nouveaux militaires, vivent et travaillent dans des locaux exigus et obsolètes.

 

La future gendarmerie à l’architecture contemporaine pensée par Gérard MARTI, idéalement situé entre la D 119 et l’avenue François-Mitterrand, facilement repérable et à proximité du centre du bourg sera desservi par un giratoire dont les travaux devraient débuter en septembre.

 

Comme tous les partenaires, Nicole QUILLIEN paraphe le projet.
Le colonel WANECQUE, Nicole QUILLIEN, Henri NAYROU, Gérard MARTI, Marie LAJUS et Jean-Jacques MICHAU pendant la présentation du projet par l’architecte.

Les participants se sont ensuite rendus à la salle Dardier pour les discours et le vin d’honneur. Ils ont pris rendez-vous dans un an maximum pour l’inauguration de cet ensemble où le major BELLECOSTE et ses collègues gendarmes prendront leurs quartiers dans des locaux adaptés et des logements confortables.