Malgré une chaleur torride, la commémoration de l’appel du 18 juin 1940 a été célébrée avec dignité et émotion.

En cette journée d’élections législatives, l’appel du général de GAULLE prenait tout son sens, lui qui encourageait à la Résistance pour chasser l’ennemi, à mettre fin au régime autoritaire du Maréchal PÉTAIN pour restaurer la République et ses valeurs démocratiques.

Le discours prononcé au nom de Madame la ministre des Armées par Nicole QUILLIEN, maire de la commune et conseillère départementale, allait dans ce sens ainsi que celui de l’association des Anciens Combattants lu par M. LOUBET de L’HOSTE.

MM. SARRAIL et HOUSSAILLE avec Nicole QUILLIEN, maire et conseillère départementale, dans le salon d’honneur de la Mairie.

Après le dépôt de gerbes, la Marseillaise a rendu hommage à tous ceux et celles qui ont rejoint le Général en Angleterre ou dans le maquis et sont morts pour la France. Dans le salon de l’hôtel de ville, M. HOUSSAILLE, résistant de la première heure, a tenu un discours émouvant sur cette période, avant de remettre à Madame le Maire le texte officiel de la fondation du Comité National de la Résistance (CNR), créé par le Général de GAULLE et Jean MOULIN, qui servira de base à la restauration de la démocratie.