Séances des 14 et 18 avril 2017

♦ Un mois d’avril chargé pour les élus qui ont travaillé « d’arrache-pied » sur le budget communal 2017 : commission des finances et conseils municipaux se sont succédé selon une cadence soutenue.

Le compte de gestion (réalisé par la trésorière municipale) et le compte administratif (effectué par la commune), en tous points identiques, ont été votés à l’unanimité par le conseil municipal.

Un budget primitif voté à l’unanimité

Comme un 2016, les dépenses de fonctionnement seront maîtrisées avec recherche d’économie sur certains chapitres (téléphonie, charges générales…) ce qui permet de maintenir l’aide au tissu associatif.

Cette année encore, nous avons fait le choix de ne pas augmenter les taux d’imposition de la commune afin d’éviter aux Mirapiciens de nouvelles charges (inchangés depuis 2006) :

  • Taxe d’habitation : 14,54%
  • Taxe foncière bâti : 23,99%
  • Taxe foncière non-bâti : 104,99%

Des Investissements Incontournables seront réalisés en cours d’année :

  • Entretien annuel voirie,
  • Façade de l’hôtel de ville,
  • Poursuite des travaux de mise aux normes accessibilité pour les ERP (Établissements Recevant du Public).
  • Isolation thermique et phonique du restaurant scolaire,
  • Aménagement des locaux de l’école de musique,
  • Aire de jeux de la promenade (qui n’a pu être réalisée en 2017 car non financée par la CAF)…

D’autres démarreront en 2017 et seront poursuivit en 2018 :

  • Aménagement urbain du giratoire de Bellemayre (sécurisation, accessibilité, voirie, réseaux…),
  • Étude schéma d’aménagement urbain, en réflexion depuis l’an dernier avec l’ensemble de nos partenaires,
  • Étude réhabilitation et embellissement des couverts…,

Cette liste n’est pas exhaustive et pourra être modifiée en cours d’année en fonction des délais nécessaires aux démarches administratives (marchés publics, permis de construire, etc…) mais également en raison de dépenses impondérables qui pourraient modifier les prévisions budgétaires.

Il est à noter que la dette de la commune a atteint fin 2016 un de ses plus bas niveaux depuis plusieurs années.

♦ Le Conseil Départemental de l’Ariège une nouvelle fois sollicité pour aider la commune à entretenir la voirie communale

Chaque année, le conseil municipal prévoit une tranche de travaux pour entretenir et aménager la voirie communale. Sont programmés pour 2017 : l’avenue Jean Durroux (trottoirs accessibles), la création de parking au Rumat, l’aménagement d’espaces propreté et de places de parking au Hameau de Senesse, la rue François Mitterrand ainsi que divers travaux sur différents sites (emploie, cheminement, trottoirs, goudronnage,…). Le montant des travaux s’élevant à 134 629,57€ HT, une aide est demandée au Conseil Départemental à hauteur de 30%.

Il est également demandé au Conseil Départemental de l’Ariège, à la Région Occitanie et à l’État de soutenir la commune pour les travaux d’entretien annuel de la cathédrale.