Le soleil était au rendez-vous pour la cérémonie du 8 Mai commémorant le 72° anniversaire de l’armistice qui mit fin à la seconde guerre mondiale. Au départ de la place Maréchal Leclerc où se tenait le marché hebdomadaire, le cortège a parcouru les rues de la ville derrière les musiciens, les porte-drapeaux et les sapeurs-pompiers.

Élus, représentants d’associations d’anciens combattants et de nombreux citoyens se sont retrouvés devant le monument aux morts autour de Nicole QUILLIEN, maire et conseillère départementale, dans l’émotion et aussi dans l’espérance.

Après les discours officiels rappelant les horreurs de la guerre, les millions de morts, de déportés, de déplacés, l’Europe anéantie, les gerbes du Souvenir Français, des Anciens Combattants et de la municipalité ont été déposées. La sonnerie aux morts et la Marseillaise ont retenti avec une ferveur renouvelée pour un pays et une Europe en paix.

Au cours de cette cérémonie, clôturée dans les salons de l’hôtel de ville, les jeunes élus du Conseil Municipal Enfants ont distribué le Bleuet de France, symbole de notre République et de ses valeurs.


Madame le Maire ayant constaté que les commémorations cumulées sur un laps de temps très court connaissaient une véritable désaffection, précise qu’en 2018 les cérémonies du 8 mai et de la journée du souvenir des victimes de la déportation se dérouleront le même jour.